© 2018 by Anna L'hospital

FACCIA A FACCIA, VENI, VIDI, VISSI

"Sur le mur, des dessins au charbon sur du papier de soie veillent fragilement à l'équilibre de ce temps et de cet espace diaphanes, come un point d'orgue prolongeant l'entre-deux du deuil où tout peut encore se déplacer au gré des humeurs d'un corps en devenir, ou s'envoler à la merci d'un souffle."

Victor Mazière

Illustration de cette mémoire somatique qui se prémunit d'une violence subie, dans l'esprit des prothèses émancipatrices de Rebecca Horn, ce corps confond ainsi le corps meurtri et l'objet de jouissance. Placé en regard, le triptyque graphique, à taille humaine, garde l'empreinte d'un silhouette en mouvement, d'un corps-à-corps sensuel avec le papier de soie. Réalisé au fusain, ce matériau brûlé et survivant, le dessin exprime cette même ambiguïté entre le corps meurtri et l'objet de jouissance, dans un rendu primitiviste qui rappelle aux " Siluetas " d'Ana Mendieta. Comme l'artiste cubaine, cette promiscuité avec le support, confinant à la fusion, lui permet de convoquer une énergie réparatrice que de s'approprier le vécu traumatique en l'inscrivant dans un scénario érotisant".

Florian Gaité

SANS TITRE

Sans titre

France, 2017

Dessins au fusain sur papier de soie

250 x 193 cm

Pièce unique